Qui sommes-nous ?

Qui sommes nous ?

Bruno Rostan

Après avoir passé 15 ans dans la grande distribution et 3 dans ce magasin, Bruno Rostan a franchi le pas et a racheté le commerce de son ancien employeur.
Pour ce gapençais d’origine de 38 ans, c’était une occasion à ne pas manquer.

J’arrive à un âge et à un degré d’expérience qui font que toutes les conditions sont requises pour me lancer.

Quand son ancien patron a informé les employés de son souhait de céder son fond de commerce et qu’ils étaient prioritaires pour l’acheter, Bruno n’a pas hésité.

Notre magasin Bio

Ce magasin bio est l’un des pionniers sur Gap, fondé par Mr Francou, il y a presque 20 ans. Initialement situé rue Jean Eymar, il a emménagé rue de l’imprimerie il y a une dizaine d’années.
Ce commerce propose une gamme complète de produits certifiés bio, alimentaires ou non.
Les fruits et légumes qui ont des filières d’approvisionnement en circuits courts restent son point fort.

Notre site internet

Nous avons souhaité rajeunir l’image du magasin et nous adresser à une nouvelle clientèle.
La création d’un site internet marchand permettant aux clients de faire leurs achats en ligne, comme sur un drive de grande distribution, avec possibilité de livraison à domicile ou en point relais, est la première étape.

C’est un investissement, mais je pense que dans les années à venir, cela va être une part non négligeable du commerce, surtout avec la génération connectée d’aujourd’hui.

Nous avons fait des choix sur les produits à privilégier. Les références que l’on trouvait chez la concurrence ont donc été réduites et ont fait place à une gamme qui n’était jusque-là pas référencée dans le magasin : la gamme infantile (couches, laits en poudre et petits pots).

Des produits de proximité

Nous travaillons aussi sur la saisonnalité et sur le développement des produits locaux.

Je n’ai pas la prétention de révolutionner le commerce mais je vais essayer d’appliquer à un magasin de proximité quelques notions que j’ai acquises en grande distribution, la convivialité en plus, car quelquefois celui-ci reste le seul lien extérieur qui permet à une clientèle âgée et seule de rencontrer du monde et d’échanger. Je tiens donc à maintenir ce lien social avec les gens du quartier.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email